Bail 3/6/9 + droit au bail

Bonjour les Coops !
On suit vos aventures avec beaucoup d’intérêt et de passion. Les amis de La Coopé à Langon 33 avancent bien :blush:
Nous avons un 1er local en vue parmi peu d’autres. Les occaz sont rares. Celui qui nous intéresse est occupé par un locataire qui souhaite revendre sont bail 3/6/9 qui atteint sa 6ème année. Problème : au bout de 18 à 24 mois il faudra que l’on déménage notre épicerie pilote vers un local bien plus grand. Si on ne trouve pas de repreneur on sera contraint d’aller au bout des 3 ans (dangereux pour la croissance nécessaire du modèle= nb de références, nb d’adhérents) ou de déménager tout en finissant de payer un local dans lequel nous ne sommes plus… :frowning:

Bref, est-ce que quelqu’un a vécu la même situation de bail trop long ? (l’obtention d’un bail 3/6/9 est important pour obtenir une garantie de prêt conséquente de France Active)
Pensez-vous que de faire ajouter dans le bail une clause nous permettant de partir après 2 ans sera valable ? Le propriétaire nous propose de l’ajouter mais on a des doutes sur sa valeur légale…
Sommes-nous les seuls à se retrouver à payer un droit au bail de 20K€… ?
Enfin connaissez-vous un/une juriste en baux commerciaux qui pourrait répondre à nos questions svp ?

Salut Arnaud, 20k€ !? Ça me paraît énorme comme somme… c’est pour quelle superficie de local et de vente ?

Bonjour Julien, 120m2 au total dont 80m2 de surface de vente que l’on devrait pouvoir étendre à 100m2 en accolant une structure bois qui recevrait le maraichage. Hormis le montant sais-tu si d’autres structures ont commencé l’aventure avec de telles charges ?

Hé bé… j’avais lu que les prix de l’immobilier augmentaient beaucoup en Gironde, mais tout de même ! Là avec 80 m2 tu montes ton épicerie-test, j’imagine ; mais ça ne fait pas un gros trou dans le budget de départ, de devoir raquer 20000 balles avant même de commencer à payer un loyer ? Personnellement, je n’ai pas connaissance de projets qui aient dû dépenser autant à ce stade… après, pour le bail commercial je trouve plutôt cool l’aspect « fais ce que tu veux dans les murs », tant qu’il n’y a pas de clauses léonines, mais je crains que ce ne soit effectivement un domaine qui nécessite une spécialisation juridique (j’ai fait la formation préliminaire pour franchiser une Biocoop l’an dernier, et ils insistaient énormément sur la nécessité de se faire accompagner pour la partie « immobilier » du projet)… bref j’espère que de plus sachant.es que moi passeront par le forum bientôt !

A Toulouse nous avons payé un droit d’entrée de 32000 € pour un local de 170 m² (proche du centre ville et à côté du métro).
Notre bail 3/6/9 prévoit la possibilité de quitter les lieux à tout moment (préavis de 6 mois quand même) après la première période triennale.

:astonished: WAW et vous aviez un financement particulier pour ça ?

Un emprunt Nef + un emprunt Crédit coopératif de 30000 € chacun. 1 pour le droit d’entrée et 1 pour les travaux d’agencement (le local était une banque avant).

Wahhh, et vous étiez sereins de commencer dans ces conditions ? Déjà nous imaginions que la commune nous aurait fourni un local pour un loyer dérisoire (comme cela s’ait fait ailleurs) mais en plus de ça il a fallut que l’on intègre le droit au bail au budget… Les banques semblent suivre pour le financer.
Jocelyne, je comprends que la Chouette Coop s’est engagée sur une première période triennale puis peut par la suite résilier sont bail quand elle veut (avec un préavis de 6 mois) et ce, sans devoir trouver de repreneur ? Si oui, est-ce un aléa spécial rédigé dans le bail ?

Salut,

Du côté des fourmis
C’était une des conditions premières dans notre recherche, ne pas être tenu par un 3-6-9 (sauf local d’exception), ce qui n’a pas facilité la recherche. Mairie 0 aide jusqu’à ce jour.
Absent un moment je ne saurais éclairer sur le contexte du loueur et conditions-complexité de la négociation (on avait des gens « dans l’immobilier » dans l’équipe), mais il a été négocié un bail précaire. Ça a marché.
On a 12 mois, renouvelable une fois. Et après on est censé dégager d’après le bail.

Droit au bail au Mans, proche centre, rue commerçante piétonne (avec qq petites boutiques vides) mais quand même déjà une biocoop, un vrac (et un autre à venir à proximité depuis notre instal) : dans les 1500e de mémoire pour a la louche 45m2 de surface de vente (autant en cave) + bureau.

Capture d’écran_2021-09-19_13-06-48

Merci Clément pour ton retour. Longue vie aux Fourmis Sarthoises alors!:slight_smile: Combien de temps a-t-il fallut avant d’ouvrir? Avez-vous déjà ouvert en fait ou vous avez juste le local pour l’instant ? Combien d’adhérents ? Toujours en mode associatif? Ca nous intéresse parce qu’il semble que l’on en soit au même point de l’aventure:))

Merci :slight_smile:

Alors j’ai plus trop les dates chiffres mais en gros on était 2 vers l’été 2019 je crois, 100 personnes pour projection du film début de l’automne. Des plénières mensuelles à 40 environs ça commence à prospecter et créer un collectif jusqu’au confinement 1, le petit groupe moteur se ressaisit en cours de confinement et déroule.
Création de l’asso fin d’été 2020, 110 adhérent en fin d’année.
Ouverture dans un garage vers mars 2021 avec une vente toutes les 3 semaines et 1/3 des adhérents qui commandent jusque fin juin.

170 adhérents, local trouvé pendant l’été, clef fin août, première distribution en réservation fin semaine dernière.
Prochaine distribution test sans réservation pour le « non-périssable », et (merci fin cagette) dans l’idée en mode épicerie totale la suivante. Aujourd’hui on est 215 (évènements + emplacement pas mal niveau visibilité), ca monte enfin un peu plus vite en ce moment. Vivement qu’on ouvre 1fois par semaine que ca explose ! On a besoin de monde pour ouvrir plus et permettre de retrouver plus de coopérateurs acteurs histoire de décharger l’équipe actuelle.
Dans l’idée on aurait voulu rester qu’un an mais l’équipe locomotive est un peu essoufflée (même si regain avec le local), y a un max de taf donc à voir mais y a moyen qu’on prenne les deux ans, à voir ! Le temps de monter l’autre structure, les subventions, process info, former, apprendre, grandir tout ca !