Cagette.net et gestion des écart à la distribution


#1

Bonjour à tous!

Je suis Marjorie de la cellule Appro du Chaudron à Versailles. Nous démarrons et sommes entrain de préparer notre première commande en groupement d’achat, pour Novembre.

Sans compétence informatique pour le moment, nous avons choisi Cagette.net comme logiciel de commande. Nous nous demandons aujourdhui comment gérer les écarts (les surplus de colisages proposés le jour de la distribution ou les manquants)

Est-ce que certains d’entre-vous ont utilisé Cagette.net et/ou continuent de l’utiliser?

Si oui quel est votre process pour gérer les écarts?

Nous pensions porter la modification sur le bon de commande remis à l’adhérent. Scanner ce bon de commande pour archivage. Mais après nous bloquons, faut-il ressaisir dans cagette.net la commande réelle ou faut-il prévoir un fichier avec une extraction cagette avec montant commandé et montant réglé?

Merci beaucoup de vos retours.

Marjorie pour le Chaudron, supermarché coopératif participatif à Versailles


#3

Bonjour,
A Marseille nous utilisons également ce logiciel qui nous a bien soulagé! En effet au terme d’une vente on se retrouve avec du stock puisque le niveau de commande ne correspond pas toujours au colisage. De notre côté on ouvre la commande pendant une semaine, ensuite les adhérents ont jusqu’à la date de la commande pour faire le paiement par virement bancaire ou par chèque. S’ils n’ont pas l’intégralité de la commande le jour de la distribution, on fait un suivi pour leur communiquer leur avoir sur la commande suivante.
Pour l’histoire des stocks nous faisons 2 choses:

  1. Vente directe du surplus le jour de la livraison (ne pas oublié un facturier pour garder trace de ces ventes pour la compta)
  2. Pour écouler les stocks, on utilise l’option sur cagette.net qui consiste à limiter les quantités proposées pour la commande suivante, comme ça on réduit le stock au fur et à mesure.
    En espérant que cela réponde à ta question!
    Bonne journée,
    Pierre

#4

Merci beaucoup Pierre de ta réponse et du partage d’expérience. C’était mon premier poste sur le forum et je suis super contente d’avoir eu une réponse :slight_smile: D’autant plus que le sujet cagette;net nous hante beaucoup en ce moment.

Notre gestion sera un peu différente car nous avons prévu le paiement le jour de la distribution.

Je retiens ta première proposition, la vente du surplus le jour de la distri. Par contre, pour des raisons de trésorerie, nous voulons avoir zéro stock après la 1ère distri.

Pour le coup cela me fait penser à une autre question : avez vous une règle de commande mini selon le colisage du produit? exemple boite de thé en colis de 20, vous commandez à partir d’un certain seuil d’achat? ou quelque soit la quantité 5, 10, 15…?

Merci d’avance pour ton retour et trés belle journée.

Marjorie, pour Le Chaudron , supermarché coopératif participatif à Versailles


#5

Certains projets sont partis avec des solutions type Cagette.net
D’autres plus directement sur Odoo (notre cas).
Le risque c’est de partir sur une solution qu’il faudra abandonner. Et pourquoi investir du temps sur des solutions qui ne seront pas pérennisées ?


Sur le fond, nous avions le même problème : ce qui était livré pouvait être différent de ce qui avait été commandé. Nous utilisions une solution assez simple (sur Odoo) : réservations sur le web (module shop Odoo), achats, annulation des commandes passées par le web, ventes en mode point de vente.


#6

Merci Olivier.

Effectivement nous savons que cagette.net sera temporaire. Nous avions connaissance de l’option Odoo mais nous n’avons pas creusé pour le moment en l’absence de compétence informatique. De votre expérience, est-il nécessaire pour démarrer le module shop Odoo d’avoir un expert informatique?


#7

Bonjour,
Pour la question de la trésorerie, normalement au bout de quelques commandes cela s’équilibre. Il faut voir si certains coopérateurs peuvent faire un prêt à taux 0 si besoin de tréso pour le démarrage. Mais a priori si tu fais une marge à +20%, peu à peu tu peux constituer ton besoin en fonds de roulement.
Pour les logicielles, si il n’ y a pas de compétences informatiques, c’est vrai que cagette.net est assez simple.
Ne pas oublier que cagette.net est à la base utilisé dans le cadre des amap/achats groupés, donc répond assez bien aux besoins initiaux au début de nos projets.
Une fois que le projet aura avancé, si vous choisissez de passer par une épicerie test, alors il faudra vite abandonner cagette.net et choisir Odoo ou un autre logiciel de gestion, les questions de TVA viennent rapidement complexifier le suivi comptable!
Bonne journée,
Pierre


#8

Il n’est pas raisonnable de se lancer sur Odoo sans une (petite) équipe info, en effet.
Par ailleurs, pour structurer nos projets il me semble nécessaire de fédérer assez tôt (ça prend du temps) des compétences sur les briques de base en info et gestion.


#9

Merci Olivier de ton retour. J’ai rencontré Chrystel Gérard de LCC cet été et elle m’avait bien alerté sur le sujet.

Bonne continuation à LCC.

Marjorie


#10

Merci beaucoup de ton retour. C’est vraiment précieux de profiter de votre expérience.

J’ai vu que vous aviez un local. Top! Bonne continuation.

Marjorie


#11

Protip pour faire plus de chiffre à l’étape GA (yes i speak french) : tu surcommandes ton frais de 10 ou 20% et tu le mets sur un stand “y’a du rab” ou “complète ton chaudron”. Paiement à l’emport bien sûr !