Choix des rayonnages et frigos


#1

Bonjour,
Mon premier message dans ce forum :slight_smile:
Notre projet à Charleville-Mézières prend forme. Nous allons créer l’association de préfiguration dans une quinzaine de jours.
Pour l’instant, nous nous posons des questions à propos des linéaires/étagères/rayonnages et des frigos.
Pour les premiers, et en caricaturant un peu grossièrement, il semble y avoir les tenants du “métal neuf” et ceux du “bois fait maison”.
Auriez-vous des pistes et réflexions ? Pensez-vous qu’il est (relativement) facile de trouver des éléments en occasion ? Idem pour les frigos…?

Merci beaucoup.
Pierre ( La Marcasserie)


#2

pour les linéaires et selon votre budget il est facile de trouver du matos d’occasion , mais c’est vrai le bois est plus agréable (chantier participatif)
pour les frigos : les normes évoluent (gaz) a Scopéli on a mixé neuf et occasion


#3

Gilles_LCC
Pour notre LAB nous avons fabriqué nous même les gondoles en bois mais c’était pour un petit linéaire (environ 30 à 35 ml).
Pour notre futur supermarché nous sommes attentifs aux occasions car il y en de toutes sortes.
En ce qui concerne les frigos il faut être vigilants sur l’occasion car il y a des retours de Coop parfois négatifs et de plus il faut penser la chose avec la maintenance des appareils.
Bon courage


#4

Les linéaires en bois sont une solution qui donne pas mal de cachet à une boutique et qui ont l’avantage de pouvoir être fabriqué maison, cela dit, je me permet quelques remarques :

Il me semble que les linéaires en bois ne sont pas autorisé dans le commerce alimentaire. Désolé pour le peu de fiabilité de mon info, nous n’avons pas eu besoin de pousser la recherche plus loin puisque nous avons récupéré des étagères en métal avec le rachat de notre magasin. A vérifier donc.
Voir aussi le risque encouru pour une asso de préfiguration… je ne pense pas que les contrôles soient fréquents sur des minuscules boutiques associatives. Par contre ce n’est pas la même affaire pour une coop qui commence à faire du volume. Il faut s’attendre à un contrôle de la DGCCRF.

De plus, pour le fonctionnement dans un plus grand magasin, je conseille de étagères modulables (nombre d’étage, largeur des étages…) et le “fait maison en bois” me paraît difficilement adapté.


#5

Bonjour Antonin,
je te rejoins dans ton analyse. Un rayonnage en bois ça peut être bien pour dépanner mais il faudra vite passer aux rayonnages métalliques, plus modulable et surtout lessivage.
En ce qui concerne les vitrines, nous à Chambéry, nous avons opter pour de l’achat (2 vitrines) avec contrat de maintenance.


#6

Merci à tous ceux qui ont répondu !


#7

A Clermont on a construit notre meuble fruit et légumes + tables et banc nous-même, en bois local, acheté prédécoupé en tasseaux une misère à une scierie du coin (3 ou 4 fois moins cher que chez Casto ou autre).

On vous conseille ça !

Et on s’apprête à refaire la même pour le meuble caisse et l’espace d’accueil.

Pour nous aider nous avons fait appel à un architecte d’intérieur, rémunéré 1000€ pour sa prestation, qui comprend la réflexion sur les plans d’implantation du local (où disposer quoi), et tous les plans et le suivi du chantier participatif pour la réalisation des meubles !

Super contents… le chantier participatif (sur un week-end) est un vrai moment collectif très sympa, nos meubles ont la classe, ils sont fonctionnels, design et pas chers !

Et du coup, on a payé une fortune 2m linéaire de vrac chez Mobilwood, plutôt que de refaire ça on fabriquera nous-même les prochains…

Pour le reste, on a acheté neuf chez Rétif les gondoles basiques, très bien et pas bcp plus cher que de l’occaz… et aussi neuf les meubles froids (chambres froides, vitrines frigo). Assez cher mais on a trouvé un frigoriste qui nous a mis des groupes d’occasion pour les chambres froides, et donc beaucoup moins cher.


#8

Pour Bordeaux, on a opté pour des gondoles métalliques neuves pour plusieurs raisons :
Nous avions récupéré du rayonnage d’occas mais nous en avions pas assez pour passer de la boutique au magasin. Pour compléter avec de la gondole compatible d’occaz, ce n’était pas facile à trouver et par forcément bcp moins cher. De plus, le matériel d’occaz que nous avions n’était pas en super état, en gros ça fait pas propre. Nous avons acheté nos rayonnages sur internet.

Nous avons pas vraiment envisagé le bois car cela nécessitait bcp “d’énergie participative” à produire les gondoles que nous avons plutôt mis sur le reste des travaux…

Je rejoins Antonin pour l’intérêt de la gondole modulable afin de pouvoir adapter le rayons aux produits et densifier l’ensemble.

Pour les vitrines frigos, nous avons aussi opté pour du neuf car nous avions eu un peu d’occaz qui a du être réparée plusierus fois. Et pour les produits frais, c’est vraiment un handicap quand ça arrive…


#9

Si ça intéresse quelqu’un.e, nous vendons :

  • Un frigo professionnel (sans étagères) valeur marchande neuf 1554€
    PRIX DE VENTE 1100€ (négociable pour les copain.e.s)
    unnamed


    La photo n’est pas la bonne mais c’est le même type de frigo (1 porte, sans vitre, inox avec bloc froid autonome). Je peux aller prendre une photo du vrai sur demande.

  • Un chariot de manutention quasi neuf valeur marchande neuf 852€
    PRIX DE VENTE 700€ (négociable pour les copain.e.s)
    2-450x450

Ils ont été très peu utilisés.

Si vous êtes intéressés : antonin@lacagette-coop.fr