Créneaux fixes

Bonjour à tous,

Nous sommes en plein chantier à Grenoble pour passer à des créneaux fixes et nous nous interrogeons sur la proportion des bénévoles en créneaux fixes / créneaux volants. Est-ce que certains d’entre vous ont des retours d’expériences ?
merci d’avance pour votre aide

Bonne soirée

Clément

Chez Demainsupermarche, nous avons 304 réguliers pour 116 volants, donc sur 420 à quoi on doit ajouter à vue de nez une trentaine ou quarantaine d’exemptés, donc disons 460 acheteurs.
Au BdM nous tâchons d’orienter le choix des contributeurs vers le régulier.
Nous expérimentons aussi des créneaux atypique, de base 3h, pour tenter de prendre en compte les contraintes des coops et de l’épicerie (6h30-9h mercredi et Vendredi, Samedi 7-9h, le soir 2x 1h30 mais ça donne du boulot au BdM pour rectifier les compteurs, donc on pousse pas trop celui-là. On expériment même un créneau 2h entre 11h30 et 13h30 pour des gens qui travaillent à côté.)

Merci beaucoup pour ton retour ! Nos premiers retours tablent plutot sur une proportion d’un tiers de volant mais il faudra qu’on travaille sur l’enjeu d’avoir plus de réguliers. Deux petites questions complémentaires par rapport à tes précisions :

  • quels sont ces acheteurs exemptés ?
  • comment faites vous pour gérer ces créneaux de 2 h ? le coopérateur doit faire un autre créneau d’une heure dans le mois pour être dans les clous ?

Clément

Bonjour bonjour,

chez nous sur le total d’associés (817), on a 20% de Fourmis volantes (120)
Si on regarde seulement les coopérateurs « actifs » donc acheteurs (433), ça tombe à 15% (64)
On a pu constaté que le format volant est vraiment compliqué à tenir pour les Fourmis concernées, et c’est parmi ces personnes qu’on a la plus grande proportion de coops non actifs.
On n’a que des créneaux de 3h sauf le matin 6h30-8h30.

Je suis curieuse aussi d’en savoir plus sur vos créneaux de 2h en journée et la compensation potentielle ?

Belle journée,
Anouck

Alors, en gros nous on serait à 25% de volants.
Les exemptés sont pour différents critères dans notre RI (que je connais pas par coeur, mais en gros la plupart pour l’âge, et 1 ou 2 pour handicap physique).
Pour le créneau de 2h, ou 2h30 pas de compensation si c’est 7-9H par exemple. L’idée est de chercher à améliorer le fonctionnement de l’épicerie hors nous avons besoin de gens le matin. Le créneau mercredi 6h30-9h rencontre un franc succès"" avec les trentenaires travailleurs (ie on a 5 à 6 réguliers sur un créneau qui au max compte 3p chaque mercredi).
Le créneau 11h30-13h30 c’est à condition que les 2 personnes du couples deviennent coops. Avantage pour l’épicerie 2x2h de contribution au lieu de 3h, plus gain de coops qui sinon ne le seraient pas, plus flexibilité de la charge, ie renfort en fin de matinée sur créneau où on a des livraisons et parfois bcp de travail jusqu’à 14h. Après c’est calme. Pour le coops l’avantage c’est la flexibilité dans le couple, l’un peut remplacer l’autre sans impacter le BdM. C’est un dispositif expérimental pour des coops à fortes contraintes (parent avec jeunes enfants qui travaillent tous les 2 et qui sont très attachés au modèle).

merci pour vos retours, les rhône-alpins :wink:
hâte d’avoir le retour d’expérience des 2 h lyonnaises !

Ah oui les 2h sous conditions c’est intéressant ! En fait à la Louve ou à la Cagette il y a déjà un genre de réduction horaire pour pénibilité, avec les créneaux du matin 6h-8h15 et du soir 19h-21h30 (qui en pratique se terminait bien souvent à 21h15). Et sinon sur l’histoire des volants, j’ai l’impression qu’à partir du moment où tu as un système d’échange de créneaux assez ouvert et performant, tout le monde est à la fois « fixe » et « volant », c’est-à-dire qu’on te programme un service fixe à l’inscription et que tu es libre de le changer pour un créneau où il y a besoin de monde, quand tu veux à partir de ton « espace personnel »… c’est bien la réalité à la Cagette ou j’idéalise un peu @Antonin-Molino-Caget ?