Manuel des membres


#1

Bonjour à tou-te-s,
Nous sommes à CoopAlim sur Strasbourg à réfléchir à l’accueil des nouveaux membres et à la rédaction d’un “Manuel” leur permettant d’avoir tous les éléments pour s’y retrouver et intégrer les modes de fonctionnement au sein de la coopérative.
Selon des fuites :slight_smile: du rassemblement intercoops à Montpellier ce printemps, il semblerait que plusieurs coopératives ont également déjà réfléchi à cela. Plutôt que de réinventer la roue, un document existe-t-il qui pourrait être partagé pour nous inspirer dans nos propres recherches ?
Bon week-end,


#2

Bonsoir Laurent
C’est Marie de La Chouette Coop de Toulouse, nous avons bien avancé sur notre manuel des coopérateurs, mais il reste encore quelques points à terminer et il n’a pas encore été validé en AG. Du coup, il est encore en chantier et pas tout à fait partageable en l’état !
Mais on avance vite et on partage dès que c’est possible


#3

Sur le site de la cagette, il y a leur manuel en ligne


#4

Merci Marie,
J’étais déjà allé voir sur le site de la Cagette mais sans succès. Du coup j’ai fouillé un peu plus et effectivement il faut aller sur la page des statuts juiridiques pour trouver le manuel des membres.
Merci pour l’info.


#5

Hello Laurent, pour info la version actuelle du manuel des membres de La Cagette est grandemment inspirée de celui de La Louve, à 90% disons, qui eux mêmes sont inspirés à 90% des règles de Park Slope Food Coop. Nous avions peu de temps pour l’écrire, nous avons donc repris la plupart des règles de La Louve pour commencer.
Aujourd’hui nous n’appliquons pas toutes les règles présentes dans le manuel des membres. Après maintenant plusieurs mois de supermarché nous nous sommes rendu compte qu’une bonne partie des règles ne nous correspondaient pas. Si ça vous intéresse je peux vous en faire la liste mais ça sera un peu long! Les statuts et le manuel des membres vont être ré-écrit à l’automne pour mieux correspondre à notre fonctionnement.


#6

En relisant ton message je vois que vous cherchez à écrire un “livret d’accueil” pour les nouvelles personnes. Le manuel des membres cité précédemment est un texte juridique qui vient compléter les statuts. Il est long et pas facile à lire, peu de membres de La Cagette l’ont lu, ce n’est pas forcément ce que vous cherchez!
Le powerpoint de présentation que l’on montre en réunion d’information pourra surement t’aider plus, je l’ai mis ici:
https://wiki.supermarches-cooperatifs.fr/doku.php?id=thematiques:communication:reunions_d_informations


#7

Bonjour,
Nous sommes en train de réfléchir à la rédaction de fiches d’activités des différentes missions nécessaires au fonctionnement notre futur supermarché, comme par exemple quelles sont les tâches pour tenir la caisse, mettre en rayon…?
L’un ou l’une d’entre vous a-t-il des pistes pour amorcer ce travail ?
Merci d’avance.
Mathieu - le Baudet - Poitiers


#8

Bonjour
Des nouvelles de Ti Coop Brest = AG constitutive de la Coopérative jeudi dernier en présence de plus de la moitié des adhérent.e.s de l’asso ! Chouette moment !
Ti Coop devrait ouvrir en février prochain :grinning::grinning:

Par ailleurs nous prévoyons un week-end de boulot pour travailler sur le manuel des membres.
On a ceux de La Cagette et de la Louve = est-ce que d’autres coop accepteraient de partager le leur avec nous ???
Merci merci !

Armelle


#9

Après deux ans de long et laborieux travail sur notre “gouvernance”, nous venons d’adopter notre nouveau manuel des membres et nos nouveaux statuts. Nous sommes partis de l’organisation de la Louve et nous l’avons beaucoup adaptée, j’en profite donc pour vous en faire un résumé ici.

Comment est gérée la Cagette entre deux AG :

Dans notre SAS, la présidence est la seule personne élue de l’AG. Légalement elle est la seule personne légitime pour décider entre deux AG.

Dans la pratique la présidence ne fait ou ne décide de rien toute seule. Elle s’appuie sur toute une structure collective que je vais vous présenter ci dessous :

L’Organigramme de la Cagette

Entre deux AG, la Cagette est donc divisée en 6 grandes sections thématiques qu’on appelle “Pôles” (pôles Admin, Modèle éco, Technique, Animation, Membres, Appro).

Un Pôle est lui même composé de plusieurs “Comités”.
Un Comité est un groupe de membres qui ont besoin de se réunir pour gérer ou améliorer un aspect de la coopérative.

Table ronde :
Tous les jeudi soir a lieu une réunion de coordination générale du projet qui s’appelle la Table Ronde (oui c’est moche…). Y participent la présidence, les responsables et référent.e.s de pôles et si besoin des coopérateur.rice.S “invités”.

Bien sur tout le monde peut assister à la table ronde ou à n’importe quelle réunion de comité ou pôle en tant que spectateur.
On reviendra sur la TR plus bas.

Comment se prennent les décisions ? Qui décide ?
Dans toutes ces instances, les décisions se prennent au consentement :
Le consentement :
Si tout le monde est d’accord avec la proposition, c’est bon.
Si jamais quelqu’un a une objection légitime, on reformule une nouvelle proposition.
Ainsi de suite jusqu’à ce qu’on trouve un compromis.
Si on n’arrive pas à trouver le consentement de tous les participants, c’est la présidence qui a le dernier mot. Comme la présidence ne peut pas (et ne souhaite pas) participer à toutes les réunions, elle va s’entendre avec des “responsables”. Ce sera donc à eux de trancher.

Exemple :
La présidence s’entend avec Faustine pour qu’elle prenne la responsabilité du pôle Membre.
Faustine s’entend avec Jacques pour qu’il prenne la responsabilité du comité Accueil.
Jacques s’entend avec Alicia pour qu’elle aille ouvrir la porte de la salle lors de la prochaine réunion d’accueil.

On voit bien que cela crée une chaîne de responsabilité qui va de la présidence à Alicia.
En réalité cela crée une chaîne de responsabilité qui va de la présidence à tous les membres qui ont pris une responsabilité dans les comités.
C’est une chaine de responsabilité descandante.

Le rôle de référent
Pour contrebalancer le côté descendant de cette organisation, nous avons crée le rôle de “Référent”.

Chaque comité ou pôle a le droit d’élire un référent. Le référent a pour mission de représenter les membres de son comité dans les autres instances : réunions de pôle ou table ronde. Il y transmet les demandes des membres et explique les problèmes rencontrés au cours de leur mission. La parole du référent d’un comité va donc pouvoir contrebalancer celle du responsable de son comité. Notamment en cas de désaccord. Le référent est en quelque sorte le délégué syndical de son groupe.

Pour résumer : A la Cagette il y a : une ligne descendante constituée par tous les responsables et une ligne montante constituée par les référents de pôles ou de comités.

Reprenons l’exemple des réunions d’accueil et d’Alicia :

Accident : Alicia oublié d’aller ouvrir la salle alors qu’elle s’y était engagée.
Jacques a le droit de lui retirer la responsabilité.

En fait il n’y a qu’un seul jeu de clés et Alicia en a marre d’aller toujours ouvrir la porte.
Lors de la prochaine réunion du comité elle demande à ce qu’on fasse des doubles des clés pour faciliter l’organisation des réu.
Jacques lui dit non. “On n’a plus de sous”.
Lors de la table ronde suivante Alicia, en tant que référente ira demander plus de sous pour pouvoir faire des doubles des clés.

Les comités et les pôles ont le droit de décider seuls de tout ce qui concerne leur comité sauf si il s’agit :
d’utiliser de l’argent
s’ils ont besoin de temps salariés
si leur décisions impacte le travail d’un autre comité ou pôle.

Dans ce cas ils doivent demander à la TR.

Contre-pouvoirs
On voit que dans notre organisation, les responsabilités sont individuelles. Pour éviter que quiconque devienne inamovible, nous avons mis en place toute une série de contre-pouvoirs ou de garde fous :
la présidence est révocable grâce à un mécanisme particulièrement simple : si 10% des coops signent une pétition, elle est obligée d’organiser une AG de révocation.
Le mandat de la présidence qui est extrêmement court (un an). On peut la changer tous les ans si on n’est pas content.
les responsables sont eux mêmes révocables à tout moment par la présidence
Les référents jouent le rôle de délégués syndicaux dans toutes les instances.

La présidence et les responsables ont donc tout intérêt à respecter l’esprit participatif de l’organisation sous peine de ne pas faire long feu.

Conclusion :
L’objectif de cette organisation est de susciter un maximum de participation tout en préservant l’efficacité.
C’est la meilleure organisation que nous avons trouvé ce jour. Ce n’est certainement pas définitif !

Tout est expliqué en détail et dans un délicieux langage règlementaire, dans notre manuel des membres téléchargeable ici !