Modèles plus auto-gestionnaires et disgression sur la fréquentation du forum

Bonjour,

Dans le sens inverse du titre :upside_down_face:

Il existe une diversité de fonctionnements au sein des groupements d’achat - épiceries - supers marchés coopératifs/participatifs.
Du modèle Park Slope Food Coop - la Louve, de ceux qui s’en inspirent fortement (gouvernance, participation de 3h/mois, emploi etc), à ceux qui en sont plus éloignés.

Il me semble (c’est mon impression) qu’on a sur le forum une sur-représentation du modèle la Louve - ses dérivés plus ou moins proches avec ses différents modèles de gouvernance et outils (qu’on pourrait décrire comme un mix entre les modèles dominants, les domaines associatifs et autres inspirations complémentaires ?)
Plus de coopérateurs, de moyens et de temps à consacrer aux échanges en ligne ? Plus de légitimité perçue ? Historique ? D’autres outils ailleurs plus adaptés ? Autre ?

Toujours est-il que d’autres modèles d’organisations existent (ca serait bien de faire un post pour présenter les grandes possibilités - lignes - existants - plateformes d’aides au montage - implications - objectifs etc entre autre pour aider les projets qui démarrent à l’occasion).
Ça me ré-interroge sur les différences entre nos différents projets, nos objectifs, nos résultats.

Par exemple dans les projets fortement axé auto-gestion, d’inspiration vraisemblablement plutôt anarchiste ou communiste libertaire ou ? :

  • les Diony Coops, déjà connues ici via Richard qui est sur le forum
  • Coop’Lib que je ne crois pas avoir vu encore cité ici. Revendiquant une quinzaine d’essaimage. D’où ce sujet.

Voilà. Beaucoup de mots pour mettre un lien !

1 « J'aime »

Salut Clément,

Il me semble que la prédominance des supermarchés coopératifs (inspirés du modèle Louve / PSFC) sur ce forum s’explique surtout parce qu’il a été crée par eux et pour eux : tout est dans le nom !

En fait, les autres modèles utilisent librement le forum (et c’est tant mieux) pour discuter mais sont un peu « hors sujet » . C’est aussi dû au fait qu’il n’y a pas de forum de discussion consacré aux épiceries associatives. Créer et maintenir ce type d’outils nécessite du temps et un peu d’argent, et comme tu l’as dit plus haut, ce sont des choses qui ont l’air plus rares dans les épiceries associatives. Mais tant mieux si ça sert à tout le monde.

1 « J'aime »

Salut Antonin, merci pour ta réponse :slight_smile:

C’est la louve qui a lancé ce forum ?! Ca alors (vu leur faible présence ca m’avait pas sauté aux yeux) ! Je m’étais jamais posé la question et la mémoire défaillante aidant…
Ça avait commencé autour d’odoo je suppose ?

En fait, les autres modèles utilisent librement le forum (et c’est tant mieux) pour discuter mais sont un peu « hors sujet »

Je ne vois vraiment pas en quoi elles seraient « hors sujet » ?
Le seul critère « logiciels informatiques communs » me paraît très limité.
Étant associé au «modèle supermarché » et ce que ca entends de CA, critère employeur ou autres.

Il me semble que ça déborde, et c’est ce qui fait une partie de l’intérêt de ce forum !
Sans nier nos différences pour certaines fondamentales, on œuvre en partie à des objectifs communs avec des problématiques communes. Et nombre de visiteurs ou participants en ses lieux font partie de projets qui ne deviendront jamais des « supermarchés » adoptant les même outils informatiques.

Si certains sont bien ancrés dans leurs modèles, visions, pratiques, outils, projet politique je ne suis pas certains que ce soient aussi fortement le cas pour tous. Et quand bien même.

Discuter et rendre visible nos points communs et nos différences me paraît faire sens et tout le sel de ce lieu.
Aider les collectifs qui se montent, réfléchir sur nos pratiques, les orientations qui s’offrent à nous. Par exemple au Mans, on aurait eu plus d’informations en main à l’époque prospective sur différentes approches : il est fort possible que certains choix d’organisation, outils, objectifs eut été différents.

Mais j’imagine bien qu’on vient pas tous chercher les même choses ! C’était juste pas aussi tranché dans ma vision. Et ca me pose pleins de questions !

Dans quelle mesure cet outil « intercoop » peut-être adapté-ouvert plus largement à d’autres modèles ? Ou la nécessité d’un autre outil commun à des modèles différents ?

Salut Clément,

Je disais juste (sans animosité aucune) que ce forum s’appelait « Supermarché Coop » car il avait été crée suite à des réunions entre projets dont l’objectif était de créer des supermarchés (et pas des épiceries) dont la forme juridique était Coopérative (et pas associatives). Mais nous sommes tous ravis que les discussions soient ouvertes à d’autres modèles. Pas de soucis là dessus !

Bonjour, ce n’est pas la louve qui a lancé ce forum.

Il y a aussi la Fédération des coopératives alimentaires autogérées
http://fede-coop.org/

Hello,
Merci pour le sujet,
en effet, je trouve que c’est une question intéressante.

Pour ma part, j’ai l’impression qu’il y a une surprésentation des historiques, mais peut-être que ça s’explique parce qu’on passe du temps à orienter les nouvellaux vers des ressources existantes et que comme on est plus vieilleux, on investit beaucoup cet espace pour partager nos expériences et essayer d’en faire bénéficier la communauté dans son ensemble. Et donc quand les autres arrivent, on a déjà contribué à tout un tas de sujets.
Et donc, peut-être qu’il y a un petit truc sur la légitimité à s’exprimer.

De mon côté, j’ai remarqué qu’il y a une surprésentation des mecs qui prennent la parole. Je me questionne pourquoi : est-ce majoritairement des hommes qui créent les supermarchés coopératifs ? Est-ce parce que cet espace est public et que comme tout espace public, les femmes se sentent naturellement moins à l’aise ? Ou le fameux sentiment de légitimité ?

Bref, chaude pour qu’on aborde ce sujet à l’intercoop mi-mars ! :slight_smile:

3 « J'aime »

THIS. On ne fait franchement pas mieux qu’ailleurs !