Retour d'expérience sur ERPNext


#1

Avez des retours sur le logiciel ERPNext ? https://erpnext.org/

Apparemment, il est assez proche de ce que fait Odoo mais en totalement libre pour le coup. Après je ne rends pas compte de ce qu’il faut rajouter pour qu’il soit bien utilisable en supermarché coopératif…


Quel informatique choisir?
#2

Et alternativement, est-ce que toutes les coops présentes ici utilisent Odoo ou certains ont-ils choisis d’autres logiciels? Si oui lesquels et pourquoi?


#4

Bonjour,
Ici à Grenoble nous avons exclu Odoo à nos débuts, il y a un an environ.
Nos choix sont expliqués ici :


Au plaisir d’en discuter !


#5

Merci pour vos retours !
On serait intéressé pour en savoir plus sur kaso-soft.
Est ce que vous pouvez nous donner des détails sur le prix ?
En terme, d’installation cela comprend le matériel de caisse et le logiciel. Y a t il une application à héberger sur un serveur ou hébergé par kaso soft pour la gestion des commandes, fournisseurs… ?

Après le mieux c’est peut être qu’on les contacte directement !

Merci d’avance


#6

Bonjour,
Je serais à l’intercoop à la fin du mois pour en discuter avec les intéressés.
La solution Kaso et matériel compris en location (une seule caisse pour le moment) nous coute environ 200€/mois

  • Tout est en local, il y a des synchro journalières vers Kaso, mais tout fonctionne en local la journée (OK si coupure internet).
  • Un onduleur est compris dans le matériel de caisse (écran + scannette + clavier + souris + unité + onduleur + balance connectée)
  • c’est notre caisse qui fait “serveur”. Les clients (app) installés sur postes annexes s’y connecte en réseau (un simple router wifi) pour travailler sur la base de donnée (stocks, commandes, fournisseurs,…).
  • C’est une solution windows (mon seul regret peut-être)

Pour revenir au sujet initial, je ne connaissais pas ERPNext.
Dolibarr, un ERP Français, ont fait une super synthèse sur les tenants et aboutissants de la loi finance pour un ERP open source (comme Odoo également).
https://wiki.dolibarr.org/index.php/Loi_article_88_finances_2016_France_et_NF525

Choisir un ERP pour un super marché n’est pas une chose à prendre à la légère je pense.
Partir de zéro (ERPNext, Dolibarr, …) est un travail de titans.
Pour moi le choix doit se faire entre Odoo mutualisé avec les autres coop (Louve, …), ou une solution professionnelle complète.


#7

Hello,

J’entends les arguments de l’Elefan sur le côté customisation d’Odoo, il est vrai que gérer la mise en place d’un progiciel pour un supermarché est quelque chose de complexe.
C’est justement pour cela que nous proposons une mutualisation et en gros notre message c’est considérez Odoo Louve comme un produit sur étagère, il a un périmètre fonctionnel énorme et couvre à peu près tous nos besoins.

Sur la Loi de finances 2016, nous passons par une attestation et non une certification. Cela ne génère pas de surcoût pour nos développements dans la mesure où ceux-ci sont réalisés par notre intégrateur et pour les développements réalisés ailleurs le temps passé à vérifier qu’il respecte la législation est presque négligeable. Sincèrement ce n’est pas un sujet.

Pour nous l’approche de l’Elefan n’est pas tenable à long-terme ou alors avec une complexité et des coûts bien supérieurs. Imaginez la gestion des interfaces entre tous les systèmes, la création des accès, etc. Dans Odoo les salariés (et les membres autorisés) ont tout à portée de main !

Différences entre l’attestation et la certification :


#8

Ici à Grenoble nous avons exclu Odoo à nos débuts, il y a un an environ.

Salut Gaëtan, moi je trouve ça super que des alternatives se développent en termes de logiciels ! Ça reflète la diversité culturelle des coops et ça enrichit les pratiques. Vous arrivez quand pour l’intercoop ? Parce que je vais vous sauter dessus pour ça, j’ai urgemment besoin de qqch de solide en alternative au(x) module(s) “membres” de l’Odoo Louve, dont je ne conteste pas la qualité mais qui ne correspondent pas du tout à nos pratiques… j’ai lu ton lien avec attention, je suis intéressé par vos choix et très motivé pour échanger sur d’éventuels partages et codéveloppements. À très bientôt !
Julien


#9

Le samedi matin, on reste jusqu’au lundi. Au plaisir de te présenter notre système et d’en apprendre plus sur les autres projets dont la Cagette !


#10

Vous arrivez quand pour l’intercoop ?

Le samedi matin, on reste jusqu’au lundi.

Bon on se croisera en magasin samedi alors, je crois que je suis parti pour y faire 10h-16h. Et à la soirée dansante du samedi soir ! J’ai doublé le nombre de fûts de bière prévus…


#11

Bonjour,
Nous avons demandé un devis pour Espace 3000 de Kaso-soft, pour la caisse. Et beaucoup de points m’interrogent, voire m’inquiètent (je pourrai en faire la liste si cela peut éclaircir ma question) : du coup, puis-je vous demander pour quels critères vous ont amené à faire ce choix, et s’ils sont satisfaits ? Et pourquoi s’orienter vers une solution propriétaire ?
Merci,


#12

Avant tout, je n’ai aucune consigne à donner. Nos choix ont été fait par rapport à nos besoins, ceux d’un projet qui nous ressemble et qui a ses propres spécificités. En aucun cas notre fonctionnement est idéal pour tous et il serait bien prétentieux de vouloir classer Kaso par rapport à d’autres solutions, comme Odoo, sans connaître les besoins de la coop concernée.

A Grenoble les membres ne gèrent pas les produits, pas le stock, ni ne font de commande fournisseur.
A contrario, les salariés ne font que ça et ne traitent pas les membres ni la vie associative en générale. C’est pourquoi les ponts entre les deux périmètres ne nous sont pas utiles et, mieux encore, ne sont pas souhaitables.

Le périmètre fonctionnel de notre solution de caisse & stock, disons ERP, est donc celui d’un magasin bio classique. Aucune spécificité vis à vis du fait que le magasin est coopératif est associatif. Rien.
De ce constat, nous avons choisi d’utiliser une solution existante qui couvre ce périmétre fonctionnel pour ne pas réinventer la roue et se concentrer sur ce qu’il y a réellement à inventer : les aspects liés au caractère participatif.

Parmi d’autre, Kaso à été retenu car les fonctionnalités requises étaient toutes existantes, que la solution était développée pour et seulement pour des magasins /épicerie Bio et qu’il n’y avait donc rien à enlever, que le contrat permettait la location du matériel de caisse (encore quelque chose en moins à gérer) et enfin que le prix était compétitif vis à vis des concurrents.
Avant une décision ferme nous avons appelé des magasins bio utilisant cette solution pour avoir leurs avis. Cela nous a conforté dans notre choix.
Encore une fois, ce choix n’appartient qu’à nous et il est la réponse à nos propres besoins, sans doute différents des votres.

Pourquoi une solution propriétaire ?
La réponse la plus simple est sans doute qu’aucune alternative libre n’était envisageable pour nous.
Au délà de la NF525, au délà d’une maîtrise des coûts financier et humain (nous sommes associatif), notre bon développement dépend de l’agilité avec laquelle nous pouvons faire évoluer notre outil de gestion du bénévolat. Cette souplesse est autorisée car nous le développons bénévolement en interne et que nous l’auto-hebergeons.
Jusqu’à preuve du contraire, cette souplesse nous parait inenvisageable dans un outil global comprenant le périmètre caisse/stock.


#13

Merci pour cette réponse claire et très intéressante ! Je comprends beaucoup mieux vos choix.

Quand je parlais d’alternatives libres, je pensais à une alternative toute prête avec un contrat de maintenance (OpenConcerto par ex.), et où l’avantage est juste de ne pas être prisonnier d’un produit (car généralement les standards sont mieux respectés, et des outils de migration peuvent être créés, voire existent dans la communauté) ni d’un éditeur. Mais je crois comprendre que vous n’avez pas vu d’alternative existante aussi spécifiquement adaptée au besoin “magasin bio”.

Petite question technique : Je ne sais pas que penser du fait que c’est écrit avec Windev. Est-ce que le logiciel semble d’une qualité raisonnable, ou plutôt est-il parfaitement fonctionnel ? Vous n’avez pas de serveur, comme préconisé au delà de 3 caisses, si je comprends bien la description faite ?
Et côté support, si jamais vous en avez eu besoin, a t-il été réactif ?
Et vu qu’il n’y pas de liens entre gestion des bénévoles et caisse, les bénévoles utilisent un compte générique pour faire fonctionner la caisse ?


#14

Windev et plus généralement Windows sont un compromis qu’il a fallu faire. Nous aurions effectivement préféré une solution web, et la possibilité de la faire tourner nos caisses et postes bureau sous linux. Mais la solution parfaite n’existe pas. Et le fait de déléguer la location matériel à Kaso rend le systéme blug and play ce qui est vraiment très confortable.
Nous n’étions pas forcement très confiant au moment du choix du produit, l’usage nous a rassuré.

Nous n’avons rencontré aucun bug depuis septembre. RAS. Nous n’avons qu’une seule caisse pour le moment qui joue donc le rôle de serveur. Je n’ai donc aucune expérience sur plus grand. Je sais que la solution est utilisée par des grand magasins bio avec de nombreuses caisses, qui en sont satisfait.

Le support n’a été solicité que pour des questions d’usage (how to) et a toujours été réactif, même le samedi.

Oui, nous n’avons qu’un seul utilisateur caisse et aucun souci lié qui nous demanderai de le gérer autrement.
C’est notre philosophie : responsabiliser et faire confiance. Et nous n’avons pas d’erreur de caisses.

Enfin, Kaso-soft nous a déjà proposé de faire évoluer le logiciel. Mais nous n’avons pour l’instant rien à y ajouter. On garde leur proposition sous le coude.