Retour d'expériences : déGAFAMisation / transition vers outils & logiciels libres

Salut à toutes et tous,

Nous sommes un groupe de coopérateurs de La Cagette qui avons pour projet de déGAFAMiser la coopérative (l’AG doit se prononcer incessamment là-dessus), ou plus exactement de faire une transition pour utiliser aux maximums des outils libres plutôt que ces outils propriétaires appartenant aux géants du numérique.

Nous avons entendu dire qu’une coopérative du réseau (peut-être Coop 14 ?? @jacques_coop14 @tristan_coop14 ) avait déjà réalisé en partie cette transition, notamment d’un outil propriétaire pour l’informatique en nuage (pour ne pas les citer – âmes sensibles veuillez fermer les yeux – du type Google Drive) vers un outil libre comme Nextcloud et serait revenu en arrière. Pour ne pas nous brûler les ailes devant cette migration périlleuse et éviter un impair qui serait bien regrettable, nous serions très intéressés pour avoir un retour d’expérience sur cette déGAFAMisation qui n’a pas bien fonctionné et sur toute autre expérience ou conseil en la matière.

J’ai cherché sur le forum mais ne trouve rien sur ce point précis. Si quelqu’un a idée de savoir s’il s’agit bien de Coop 14, ou d’une autre coopérative, merci de l’indiquer.

Merci bien pour votre attention.

Coopérativement vôtre,

Pierre-Luc

4 « J'aime »

Bonjour,
C’est un virage que nous avons pris à Rennes (Breizhicoop) et nous nous sommes inspiré de ce qui a été fait à Grenoble (l’Élèfan).
En gros nous avons avec Nextcloud qui fait :

  • stockage fichier,
  • édition des fichiers en ligne avec OnlyOffice,
  • calendrier,
  • gestion des taches Kanban (Deck),
  • sondage (remplace framadate),
  • gestionnaire de mot de passe,
  • et autres encore.

Tout est centralisé dans une même interface (contrairement à Google Drive) et permet de se connecter par SSO/OAuth (ou autre). Dans notre cas, on se connecte directement avec les identifiants de l’espace membre (l’outil de gestion des créneaux développés par l’Élèfan).

On a aussi un wiki (wikimedia), slack pour les discussions (Mattermost remplace encore difficilement je trouve).

Concernant la migration de Google Drive à Nextcloud, c’est relativement facile. Il suffit de télécharger tous les documents en word, excel, ect (sauf les google form et drawing qui ne peuvent pas se télécharger), puis d’utiliser le client nextcloud pour les uploader sur votre nouveau cloud.

Bonne chance !

2 « J'aime »

Hello,

Je fais partie de l’équipe qui travaille avec Pierre-Luc la dé-GAFAMisation de la Cagette.

Je réagis à cette partie de ton message, Ali :

Clairement, pour nous, la difficulté n’est pas technique. nous sommes plusieurs à utiliser Nextcloud depuis des années et à administrer des instances persos ou pour des assos.
La difficulté, c’est la conduite du changement. Si on passe 300 personnes du jour au lendemain de GoogleDrive à Nextcloud, on est certains qu’il y aura de fortes résistances et qu’on sera contraints de faire marche arrière. Notre gros challenge, c’est donc de procéder par étapes, pour que tout le monde accepte la transition. Et c’est sur ce point que nous aimerions avoir des retours d’expérience.

1 « J'aime »

Bjr.
Nous avons entamé cette démarche en début d’année 2022.
Effectivement, le point crucial est la conduite du changement.
Nous avons mis en place un accompagnement à la carte. C’est à dire que je propose conseil et démonstration sur demande (mail au BdM). Mais en fait c’est peu utilisé alors même que je ressasse cette possibilité offerte à la première occasion. Peu utilisé, amha, d’abord parce que devant un souci la réaction première est de contourner le souci ce qui se fait souvent par l’abandon. Ensuite, certains m’ont dit, après coup, qu’ils ne voulaient pas me déranger (grrr!). Et enfin, parce que chez certaines personnes aux habitudes bien ancrées, il est psychologiquement difficile de s’affranchir de celles-ci et ne font pas la démarche (c’est la vie).
Pour être factuel nous avons environ une centaine d’inscrit au nuage (Nextcloud de la mère zaclys en offfre pro). Une quinzaine l’utilise régulièrement, en fait ceux investis sur bcp de sujets. Une vingtaine occasionnellement et en général sur des sujets précis. Une dizaine ponctuellement et donc environ une cinquantaine n’y accède pas.
La différence la plus difficile à accepter est le manque des @card et @board dans la gestion des tableaux (deck). Il faut adresser nommément chaque personne destinataire.
En même tps, avant dans Trello, bcp de gens se plaignaient de recevoir trop de notif et un certains nombres s’étaient désinscrits de ce fait. Dans le nuage la gestion des notifications est plus pointue mais assez complexe.
On a 2 personnes très virulentes (c’est pas possible. on peut pas continuer comme ça). Sûrement qlq autres qui ne se sont pas exprimées et qui ne l’utilisent pas.
Pour prendre en compte ces critiques nous organisons un sondage dans la prochaine lettre d’info, histoire de se faire une idée sur le ressenti.
À ce jour, je dirai que le bilan est positif, parce que les avis positifs (4 ou 5 sur les fonctions intégrées de l’outil) contrebalance en nombre les critiques exprimées (3) .
Il faut savoir que je ne maîtrisais pas l’outil et que j’ai tâtonné pendant des mois. J’ai même découvert la fonction projet dans le deck, suite à une visio d’assistance avec une coopératrice la semaine passée.

Bonjour à toutes et tous,
Je suis assez mal à l’aise par rapport à vos préoccupations qui ne nous concernent absolument pas à St-Denis, à Amiens, à Villers Cotterêts, à Laon, etc…
Nous avons choisis de ne pas « informatiser » nos épiceries coopératives afin de laisser la place aux coopérateurs… et ça se passe très bien depuis sept années à St-Denis que je connais mieux puisque j’y demeure !.. Plutôt que de vous expliquer comment nous faisons, je dirais simplement que nous avons un collectif de 750/800 familles sur trois boutiques, que nous avons entre 800 et un millier de produits en rayons suivant la taille de la boutique et que nous avons fait 460.000€ de mouvements d’affaires sans marge ajoutée en 2021 (552.000€ en margeant à 20%).
Pourquoi toujours faire compliqué alors qu’il est possible de faire simple !..
Il faudra un jour que l’on m’explique.
Amicalement et bon travail !
Jean-Claude Richard - DIONY COOP de St-Denis.

Bonjour,

A Superquinquin Lille il n’y a pas de dégafamisation, mais je l’ai fait à titre personnel.

Pour moi la question n’est pas seulement d’utiliser un logiciel libre ou non mais de savoir où sont tes données et qui y a accès.
J’ai donc investi dans un cloud personnel chez moi.
J’ai choisi la solution offerte par les NAS Synology, qu’il faut calibrer en fonction du nombre de personnes qui vont se connecter dessus : https://www.synology.com/fr-fr/support/nas_selector
Il ne fait pas tout mais j’ai les fichiers en ligne, le streaming (vidéo et musique), une suite office basique et un calendrier.
Tu dois également prévoir une bonne bande passante, et de mémoire c’était l’une des raisons du refus à Superquinquin.

Bon courage.
Christophe Hermant

@Ykerb_Lyon Merci beaucoup pour ton retour et ta transparence ! Il est d’une très grande valeur pour nous.

Salut Matthieu,

Ah oui ça serait super que tu m’expliques !
C’est même peut être intéressant que tu l’explique ici parce que ça pourrait être intéressant pour les autres participants du forum non ?

On en discute à l’occasion avec plaisir.
Bonne aprem

bonjour @ali_breizhicoop , je suis en charge de mener ce même projet au sein du Troglo (Tours). Avez-vous mis en place dans l’espace membre un module pour que les membres puissent soumettre des suggestions (surtout de produits à référencer) avec un système de vote avec les autres membres? Je recherche une solution pour ce fort besoin. Tu listes le module « sondage », est-ce que vous vous en servez pour cet usage?

Merci d’avance

Salut DaWang,
On utilise Vracoop (Odoo) pour gérer la caisse et les stock. Un membre a développé un petit outil qui permet aux coopérateurs de visualiser les stocks et d’imprimer des étiquette en magasin. Éventuellement les coopérateurs pourront laisser aussi des avis sur les produits, mais évidemment les developpeurs bénévoles manquent de temps.
https://geckoop.breizhicoop.fr/