Groupe de travail - Caisse


#1

Lors de notre réunion intregroupe nous n’avons pas retenu l’idée de formalise des groupes de travail. Pour autant, je me lance et propose un groupe de travail “caisse”.
L’objet est de retenir une solution informatique pour constituer une caisse en mode laboratoire avec comme cible le supermarché.
Une caisse c’est :

  • Une Unité Centrale (à priori un raspberry, Odoo propose du hardware)
  • Un écran. A priori tactile mais ça se discute - dans ce cas pas de clavier/souris
  • Une douchette
  • Un terminal de paiement - mais à mon sens c’est un projet à part
  • Une balance mais… de caisse ou de backoffice qui permet de produire une étiquette ?
  • Une imprimante de caisse

Il y a quelques sujets ouverts sur le forum sur ces questions.

J’invite les personnes intéressées par cette thématique à se signaler en indiquant où chaun en est. Nous tenterons de dégager des modalités pour avancer ensemble. On essayera de solliciter La Louve et Bees Coop avec des questions précises.


Donc à La Chouette, on part en mode LAB pour 2017 avec 2 caisses.

Jusqu’à maintenant, nous utilisons 3 portables de récup sous Ubuntu qui font tourner le POS Odoo et qui sont équipés de douchettes et d’imprimantes de caisse (nous en avons récupéré 2 d’occasion). On constate que le clavier et la souris ne facilitent pas le passage en caisse (encombrement). Pour la pesée, nous utilisons une balance type “marché” et indiquons le poids sur l’emballage, poids qui est ressaisi en caisse.

En mode LAB, nous envisageons de nos doter d’un poste caisse avec : un boitier dédié type Raspberry, un écran tactile (?), une douchette, une imprimante de caisse. Pour les balances, et sur les conseils de Zied de la Louve, nous n’envisageons pas d’utiliser des balances connectées de caisse mais des balances autonomes (de backoffice). Notre échéance est le premier trimestre 2017.

à vous…


#2

Bonjour Olivier,

C’est un sujet pour nous aussi début 2017.
Actuellement nous avons une caisse en ligne provisoire, le POS d’Odoo va la remplacer.
Il nous en faudra donc 2 fin Janvier.
Nous sommes intéressé par l’ensemble POSBOX : https://www.odoo.com/fr_FR/page/point-of-sale-hardware

Pour l’écran je suis partisan de la tablette tactile sur support, il existe des modèles pas trop cher sous Androïd
Pour le lecteur de code barres, notre première expérience de caisse nous montre qu’il faut un lecteur fixe à lecture large pour la caisse, le pistolet c’est contre productif.
Nous n’avons pas besoins de balance (encore).

Reste le problème de la compatibilité avec la loi de Janvier 2018 : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/actualites/A10279
Je pense qu’il faut ouvrir un groupe sur ce sujet à part.

Nous n’allons pas nous empêcher d’utiliser le POS Odoo en attendant d’avoir une réponse à cette question! :wink:
De toute façon a part la POSBOX, le reste du matériel est compatible avec tout type de caisse…

Contact chez nous pour la coordination du projet Odoo : François Joseph.

Amicalement,

./Frédéric


#3

Merci de ce retour.
Intéressant votre retour sur les lecteurs fixes.

Oui, tablette plus qu’écran tactile : je comprends car ça doit être moins cher. Mais si on utilise une tablette, faut-il vraiment un raspberry pour faire tourner un OS juste pour faire tourner un navigateur… qui fasse tourner l’application web POS Odoo ?

D’avis aussi de lancer ce groupe de travail sur la compatibilité avec la loi janvier 2008. Avons-nous des juristes dans nos Coops ?

@ Virginie, Zied : pourriez-vous nous détailler la conf que vous recommandez pour une caisse ?

@ François Joseph : bienvenue par ici


#4

Je propose une réunion par framatalk pour en discuter Il serait intéressant que La Louve, BeesCoop, Cagette, Supercoop et La Chouette participent.

On pourrait :

Si je comprends bien Cagette, SuperCoop et La Louve vont investir sous peu alors que La Louve et BeesCoop l’ont déjà fait.


#5

Je partage avec vous un tutoriel (en anglais) datant de 2013 (Odoo v7) sur la personnalisation du POS Odoo :
http://thierry-godin.developpez.com/openerp/tutorial-module-creation-pos-modification-english-version/

Cette info est passée sur la mailing list Odoo Community (https://www.odoo.com/groups/community-59).


#6

Merci Sylvain. On l’archivera dans la partie base documentaire du wiki


#7

En fait le Raspberry c’est plus pour la connectique que pour faire tourner le POS, car en gros un raspberry va coûter tout compris 50€ puis on va pouvoir acheter du matos USB, soit on se passe du raspberry et on doit monter en gamme sur chaque élément pour avoir le bluetooth, donc si on a que la douchette ça se reflechis, si on doit avoir la douchette, l’imprimante, la balance, etc… ça deviens vite rentable…


#8

Je met mon avancée de recherche sur la loi de 2015 entrant en vigueur en janvier 2018.

J’ai commencé par lire le texte de loi : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do?idArticle=JORFARTI000031732968&categorieLien=id&cidTexte=JORFTEXT000031732865

Mon atention à été attirée par :
“par un organisme accrédité dans les conditions prévues à l’article L. 115-28 du code de la consommation ou par une attestation individuelle de l’éditeur, conforme à un modèle fixé par l’administration”

Donc la certification par l’organisme n’est pas un passage obligé, j’en arrive donc à 2 hypotheses, supercoop peut-il être éditeur de sa propre solution, et donc auto-certifier sa solution.

Je n’ai rien trouvé l’interdisant (mais j’ai pas encore fait le tour)

Dans le cas ou cette certification doive obligatoirement faite par un éditeur tiers, qu’est ce qui empêche de créer un éditeur associatif de notre solution sous l’égide intercoop ?

Bref y’a une ouverture sur l’aspect reglementaire, reste a respecter ce qu’on certifie donc le certificat :slight_smile:

http://www.leo2.fr/images/IMAGES/actualites/BOI-LETTRE-type-attestation-individuelle-editeur-caisse-enregistreuse-systeme-encaissement-sans-nf-3_aout-2016.pdf

et le lien vers les prérequis du logiciel qu’on certifie :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000031781499&cidTexte=LEGITEXT000006069577&categorieLien=id&dateTexte=20180101

Reste a voir si odoo respecte tout ça, si non quelle solutions ?

une autre conversation interessante sur linuxfr ou l’evoquation des blockchains ou d’un serveur qui signe les transactions ne me paraissait pas con.

https://linuxfr.org/news/projet-de-loi-de-finances-fr-2016-interdiction-des-logiciels-libres-de-comptabilite-et-de-caisse

Bref un paquet de pistes a explorer et beaucoup d’espoirs pour trouver une solution avec odoo :wink:


#9

En ce qui concerne les aspects certification - loi 2015 (2018) et caisses, je propose qu’on ouvre un fil spécifique.

@David, pas génial un raspberry pour faire uniquement de la connectique : ok c’est pas cher mais complexe et fragile par rapport au service attendu (hub usb ?)


#10

J’ai un avis assez divergent en fait je trouve ça plutôt simple et solide comme matériel avec en plus une grande flexibilité.
Pour la fiabilité le seul point faible que je vois c’est l’épreuve subie par la carte mémoire, qu’on peu très bien eviter en déportant l’os sur un autre système (avec un reseau GB pourquoi pas monter en NFS un petit NAS sur chaque caisse).

Après le raspberry c’est pour compacter la place mais un vieux x386 doit pouvoir le faire aussi.

Par contre qu’entends tu par hub usb ? sur un équipement de type tablette ?


#11

(C’est bon ça une bonne discussion sur le fond)

En terme de fiabilité, la chaîne la plus courte est la plus fiable. Par ailleurs, plus la caisse type est simple plus ça sera facile de proposer comme procédure de maintenance de remplacer un équipement par un équipement en stock (spare).

Bon… on peut avoir 2 points de vue selon ce qu’on vise :
Dans une perspective bidouille, on est assez content de nos vieux PC sous Ubuntu avace douchettes à main du bon coin. En terme de rapport prix/fonctionnalité c’est assez impbattable
… mais nous ouvrons en mode lab et le matériel va être manipulé par pas mal de monde, dans un contexte “industriel” (pas du tertiaire / bureau), par des personnes très différentes, … (Par ailleurs, notre chaîne entre la caisse et le serveur est assez fragile wifi, telco alternatif,… Bon mais là on parle de caisse). Avec une tablette connectée à un respberry, ça fait 2 OS en série, c’est moins fiable qu’un seul OS.

Comme toi, j’ai bien lu que le point critique du raspberry est la carte sd

J’ai écrit un peu vite “hub usb” car je trouve un peu étrange d’utiliser le raspberry presque uniquement pour concentrer de la connectique (USB).
Pour avancer, faudrait peut être qu’on se fasse des schémas. Et puis… la date de la réunion intercoop dédiée à ce sujet approche. Ca sera l’occasion de mettre les choses à plat.


#12

Alors après le raspberry n’est pas la que pour faire hub, c’est même lui le coeur de la caisse, la tablette/pc/mac etc… n’est la que pour l’ihm.

En terme de maitrise l’os important est celui du pi, l’ihm n’est qu’un navigateur web techniquement tu peu monter ça sur le pi aussi d’ailleurs la tablette c’est juste pour avoir de l’écran tactile a pas cher mais si tu branches un écran tactile sur le raspberry tu monte un environnement graphique un firefox ou un chromium et en avant tu n’a plus qu’un OS…

Mais tu trouves des tablettes à partir de 60€ (continental edison CEDTAB10BFW7 par exemple) perso j’ai tablé plus sur du 100€.

Pour un ecran tactile tu vas partir sur du ASUS 19.5" LED Tactile - VT207N à 200€

Autre avantage de la tablette, c’est qu’on peu aussi peut-etre lui donner un deuxieme usage sur les inventaires physique pour la mobilité, pourquoi pas valider les livraisons dessus etc ?

Dernier avantage de la tablette pour le mode labo : combien de tablettes un peu anciennes prennent la poussière chez nos membres ? pour juste un navigateur web ça peu faire.

L’avantage du raspberry c’est que la solution etant vendue par odoo (posbox), la maintenance du logiciel est assez suivi

Après une solution supprime t-elle l’autre ?
NE peut on pas commencer sur un vieux pc avec tablette tactile, un jour remplacer le pc par un pi pour l’encombrement, un autre l’ecran pour le confort etc… et ainsi affiner pendant le labo ^^

Du budget ça va de Récup à 1500€ piece pour une matos dédié en passant par un pi à 350-400€, au final ça sera donne moi un budget et je te dirait ce qu’on peu faire ^^ tiens fred tu remonte ?


#13

Je me permets d’apporter mon humble pierre à l’édifice !
Les échanges autour de cette discussion sont tous plus intéressants les uns que les autres : )

C’est vrai que les aspects portabilité/ré-utilisabilité de la tablette (pour l’inventaire par ex.), et le fait de potentiellement faire de la récup’ chez les membres, sont deux gros avantages auxquels je n’avais pas pensé.

Par contre, je trouve qu’il y a 1 gros désavantage qui n’a pas été abordé pour la tablette.
Comme dit précédemment, celle-ci repose sur le WiFi, hors c’est quelque chose de très énergivore, et à moins de la recharger constamment via USB :

  • je doute qu’elle tienne 5h d’ouverture de magasin
  • une fois que la batterie est à plat, je ne suis pas sûr qu’en la gardant en charge, la tablette reste allumée (ce n’est pas le cas sur mon Galaxy S II)
  • quid de la duré de vie de la tablette sur ce mode toujours en charge et en utilisation
    Dernier point, à la Chouette il y a des problèmes de WiFi et la solution semble s’orienter sur du câblage RJ45 vers les POS, donc la tablette semble exclue d’office.

Si l’on considère des tablettes 10", il faut alors considérer des écrans tactiles à taille égale, les prix commencent à 90€ pour un écran 10" 1366x768 IPS Capacitif (écran similaire du même vendeur, testé sur Raspberry sur ce site)

Effectivement, je suis aussi assez partisan de la solution modulaire qui évolue au cours du temps et du budget disponible.
Par contre, pour moi l’évolution serait plutôt de partir d’un vieux PC récup’ avec clavier/souris, pour ensuite franchir l’étape du Raspberry Pi Starter Kit avec l’écran 10" capacitif, soit une solution un peu plus pratique et compacte à 66+100=166€.

Le seul point noir sur la solution Raspberry est qu’il n’y a qu’un seul port HDMI, donc a priori pas de double écran (caissier/client), à voir si possible via l’interface DSI, ou autre…

En partant du principe que nous arrivons déjà à faire tourner le POS avec des douchettes/imprimantes sous Ubuntu, il me semble que techniquement nous ne devrions pas avoir trop de mal à répliquer les manip’ d’installation sous Raspbian. (mais ne l’ayant pas fait moi-même, @clement_lcc qu’en penses-tu ?)
Donc, je ne suis pas trop fan sur le principe d’acheter une boite noire (PosBox) pour un prix quand même pas négligeable (3x supérieur au Starter Kit, sans cable HDMI, carte SD, ect.)


#14

et ben… ça avance cette histoire.

Mickael, les Raspberry pi II ont 4 ports usb.


#15

Effectivement, mais tu abordes ce point par rapport au double écran ?
Après recherche très rapide, effectivement j’ai trouvé un écran de la marque AOC où tout passe par 1 seul port USB (alim. et flux video), mais à voir la compatibilité avec le raspberry…


#16

Oups, tu as raison : un seul port hdmi.


#17

(je ne pourrais pas participer à la réunion… j’écris donc ici en anticipation / préparation).

On a pas mal parlé POSBOX, écrans (Cf posts précédants de ce fil).
Pour les imprimantes, c’est assez évident et pose peu de questions… me semble-t’il.
Pour les balances c’est un sujet à part entière
… et pour le terminal de paiement ?

Il y a pas mal d’aspects : banque (contrat, commissions), terminal (en mode IP Natif ?), connectivité Odoo (il y a un module… mais en v8 ! https://www.odoo.com/apps/modules/8.0/pos_payment_terminal/)


#18

Pour rappel, la réunion est le 25/1 à 18H sur https://framatalk.org/ZeCoops (et finalement, je me libère et Clément se consacre au LAB).


#19

C’est pas un compte rendu mais j’ai fait ça pour proposer une synthèse : https://framindmap.org/c/maps/300038/public
Premier draft à enrichir (modèles, prix, …)

la flèche droite correspond à là où nous en sommes (LCC)
le drapeau correspond à la cible à l’ouverture du supermarché

encore mercissss à Zied et Virginie pour leurs participations


#20