Pourquoi une coopérative?


#1

Salut Gaétan. Les raisons pour lesquels La Cagette a choisi ce statut sont détaillées là:
https://ferme.yeswiki.net/wikis/LaCagetteDeMTP/wakka.php?wiki=CooperativE


Le choix de l'outil de gestion des coopératives
Le choix de l'outil de gestion des coopératives
#2

Merci Yannick. Nous allons en effet nous re-poser la question le jour où l’on souhaitera devenir propriétaire (si ce besoin arrive).


#3

Si je ne me trompe pas, une association a la solution de l’apport associatif pour constituer un capital


#4

Il semble que le lien postė par Yannick au début de cette discussion ne fonctionne plus. En attendant qu’on le retrouve, je copie-colle un réponse rapide :

Quel est l’intérêt du passage de l’association à la coopérative ?

L’argument principal c’est effectivement la constitution d’un capital qui permet :

  • de lever du capital auprès de tes coops.
  • d’emprunter aux banques.
  • d’avoir un bilan financier solide qui te rend plus crédible auprès des bailleurs, institutions, etc
  • d’arrêter de demander une adhesion annuelle a tes membres et de dépendre du renouvellement ou non pour ta survie.
  • bref, d’être le plus solide et independant possible.

La difference fondamentale entre les formes coop et asso est la suivante :

L’asso n’appartient pas à ses membres. Elle est dirigée par l’ag mais aucun de ces membres n’en a la propriété.

La coop appartient personnellement à ses membres a proportion du capital apporté.

Dans la pratique cela cree plein de differences :

  • Vous n’aurez pas accès aux mêmes subventions/appels a projet en tant qu’asso ou que coop. Par exemple, auparavant les asso avaient accés (je ne sais pas si c’est tjr le cas ) a des contrats aidés de type cui cie auquel la coop n’aviat pas accés. Ça a été d’une grande aide pour que la Cagette embauche ses premiers salariés.

  • Les conditions salariales ne sont pas exactement les memes selon la forme juridique de la structure (taux de cotis, etc), le secteur d’activité choisi, etc mais il me semble que ça ne fait pas une difference substantielle au niveau du "coût "du salaire pour l’employeur.s.

  • les régimes fiscaux, deductions fiscales (CICE, etc) sont differents selon que vous etes en asso ou en coop mais il ne faut pas s’en preocupper non plus puisque vous ne paierez pas d’impots sur les premiers exercices…


#5

l’emprunt est possible aussi pour les associations et la cotisation n’est pas annuelle par obligation mais par choix.
après quelle coopérative: de consommateurs,scic(3 collèges mini donc moins indépendance?)
une implication,responsabilité plus grande des dirigeants en coop -nous avons 10 personnes coresponsables de l’asso -
donc la question reste d’actualité


#6

Salut Alain,
Tu as raison, je suis allé un peu vite sur les emprunts. Evidement une asso peut emprunter de l’argent, cela dit les banquiers preferent préter à une structure commerciale correctement capitalisée qu’a une asso (je ne parle pas des mega asso bien sur).

Quand tu ecris “la cotisation n’est pas annuelle par obligation mais par choix” c’est vrai aussi. Cela dit, c’est ce que font la plupart des asso a ma connaissance pour la simple et bonne raison qu’elles ont besoin d’argent ou de fonds propres.

Le propos que je tenais au dessus me semble donc bien valable : le modele asso et le modele coop ne se valent pas du point de vue de la constitution de fonds propres, de la solidité financière.

Il y a une difference importante entre prendre une adhesion a une asso et prendre une part social au capital d’une coop.
Dans un cas tu deviens adhérent de l’asso jusqu’a la date du renouvellement prevu par les statuts. Tu acquierts les droits prevus par les statuts mais tu n’es pas propriétaire de la boite.

Dans l’autre cas tu deviens co-proprietaire de la boite jusqu’a ce que tu ai revendu tes parts. Les membres peuvent donc rėcuperer leur mise un jour. Cet argument est important lors du lancement de nos projets puisqu’il permet de motiver les personnes qui ont de l’argent à le “placer”. Cela aide la structure a constituer un capital solide au début de l’aventure. A l’inverse, le fait que l’adhésion soit “un don” en général renouvelable annuellement limite la constitution de fonds propres.

Je pense que le modele “coop” est plus avantageux que le modele asso au démarrage pour constituer une structure solide et independante financierement.

Mais bien sur rien n’empeche de tenter l’aventure en format asso (qui a d’autres avantages) comme l’a fait l’elefan a grenobles. Leur avis est interessant a ce propos.