La messagerie instantanée

Bonjour à toutes et tous,

Ça vous dit de parler d’outils de collaboration numérique et plus particulièrement de messagerie instantanée ?

Le collectif qui s’est monté dans le sujet « communauté de développeurs autour de logiciels libres » a mis en place deux services de messagerie pour la communauté afin de tester et proposer des réflexions autour de ces outils. La discussion menée ici pourra certainement aider les nouveaux projets numériques (ou les existants) qu’ils soient portés par un supermarché en particulier ou plus largement par la communauté grandissante des supermarchés coopératifs et participatifs.

Pourquoi une messagerie ?

À l’inverse du forum, ici même, la messagerie instantanée a pour but de favoriser les discussions synchrones, directes et éphémères. Ce n’est pas un lieu pour y trouver des conclusions ou des réflexions construites à plusieurs, c’est un lieu de vie direct qui permet de s’organiser comme si l’on se retrouvait dans un café ensemble.

Pour reprendre les mots de Yannick, je complèterai que, le wiki intercoop représente bien la bibliothèque, mais que le forum représente la « place publique » et la messagerie instantanée représente bien mieux le café.

La messagerie permet donc des échanges pour :

  • un petit groupe privé qui souhaite entamer une discussion sans pouvoir se retrouver physiquement ;
  • un échange 1 à 1 avec un ami, un sociétaire de sa coopérative ou même d’une autre coopérative ;
  • un salon ouvert sur un sujet particulier pour venir en aide aux curieux.se ou aux égaré.e.s ;
  • ou simplement des lieux pour entamer des discussions aléatoires, de détentes ou d’entraide.

Quelles valeurs pour orienter ce choix ?

Nous souhaitons, autant que faire se peut, s’aligner au mieux avec les valeurs des supermarchés coopératifs, participatifs et solidaires. Mais alors de quelles valeurs parlons-nous ?

  • local et neutre : être capable de rapprocher la gestion technique (l’hébergement) à des prestataires plus proches des coopératives ou même par des coopérateurs s’ils en ont les compétences, les capacités et le recul nécessaire. Neutre car il ne doit pas forcer un utilisateur à avoir un compte chez un géant du numérique tel que Google, Apple ou Facebook ;
  • inclusif : l’outil doit être simple d’utilisation, respectueux de notre diversité, et disponible sur toutes les plateformes connues ;
  • respectueux de la vie privée : l’outil doit offrir un chiffrement de bout en bout pour que seuls vous et votre interlocuteur puissiez lire vos messages, il ne doit pas utiliser les données personnelles de l’utilisateur à des fins de prospection, d’analyses ou même de revente. Il doit donc s’affranchir des géants du numérique dont le but est l’exact opposé : récolter un maximum d’information à notre insu ;
  • La décentralisation et la fédération : pouvoir héberger son serveur soi-même (au niveau d’une coopérative ou un réseau de coopérative) tout en permettant une interopérabilité avec d’autres serveurs. C’est à dire, une coopérative à La Rochelle qui gère ses utilisateurs devrait pouvoir communiquer avec des utilisateurs d’une coopérative à Montpellier sans changer d’outil. En quelque sorte comme une adresse mail, vous avez la possibilité de communiquer avec quelqu’un qui a une adresse @laposte.net mais aussi avec quelqu’un qui a une adresse @orange.fr, etc… ;
  • ouvert et éducatif : l’outil doit être open-source et être un logiciel libre (non privateur) afin que l’on soit libre de l’utiliser sans contraintes, libre de l’étudier, libre de le modifier et libre de la partager.

Les solutions proposées au sein de la communauté

L’outil actuel est Discord, mis en place pour les intercoop dématérialisés en mars 2020.
Mais cet outil et l’entreprise qui l’héberge sont bien éloignés des valeurs qui orientent notre recherche. Cet outil a été mis en place dans un contexte donné, et nous avons maintenant l’opportunité de prendre du recul par rapport à ce choix.

Deux outils en adéquation avec les valeurs mentionnés ci-dessus ont été mis en place en octobre 2020 par le collectif InterFoodcoop pour tester des alternatives, ils sont :

Les deux outils sont accessibles avec votre compte actuel du forum sans inscription supplémentaire. Le statut actuel de ces deux expérimentations sont les suivants :

  • matrix est l’outil actuellement utilisé par le collectif informatique de l’interfoodcoop, et quelques supermarchés coopératifs existants ou en projets commencent à s’en emparer ;
  • Rocket.chat est toujours disponible mais n’est actuellement pas utilisé.

Vos avis ?

  • Qu’en pensez vous ?
  • Que souhaitez vous pour la communauté « supermarchés coopératifs » à moyen terme ?
    Êtes-vous d’accord pour tenter de mettre nos outils numériques en cohérences avec les valeurs qui nous rassemblent ?
    Et si oui, voulez-vous faire des tests sur les deux outils et décider d’une date où nous pourrions voter pour n’en garder qu’un ? Devrions-nous en garder deux ?
  • Et chez vous dans votre supermarché, qu’utilisez vous pour communiquer dans votre coopérative au jour le jour ?
1 J'aime
  • Ca parait cohérent en terme éthique de quitter discord, en plus avec sso lié au forum comme proposé c’est chouette pour faciliter accès à terme côté utilisateur.

  • En Sarthe on utilise rocketchat. Perso pas versé dans ce genre d’outil donc pas de comparatif pertinent.

  • Du côté Rocket (que ne semble à première vue rapide pas avoir matrix):

  • fonction « réponse dans le fil », c’est pas évident de s’auto-discipliner pour l’utiliser mais quand c’est fait ca permet d’éviter de croiser trop de discussions, et d’en isoler. Après c’est pas toujours évident de savoir si une discussion va être nourrit et justifie de cette utilisation mais je trouve que ca pourrait être un bon réflexe à avoir.
  • fonction « discussions », sorte de sous-canal, comme les canaux on peux les retrouver dans les listes, pratique
  • a contrario absence de fonction de conférence audio vidéo (chez lfs72 bbb greffé mais j’ignore si c’est utilisé par cette entrée)

Merci pour le boulot :slight_smile:

1 J'aime

Merci Paul pour ton message !

À La Crèmerie, nous sommes clairement en train de nous poser la question de la mise en cohérence de nos outils numériques avec les valeurs qui nous rassemblent.

Nous sommes partant pour expérimenter cela !

Et il nous semblait important de tester les deux outils proposés (Matrix et Rocket Chat), et que des utilisateurs avec une diversité de bagage technique les testent, afin de s’orienter sur la messagerie qui correspondra le mieux à notre charte / à nos valeurs / à nos points de repères.
Peut-être que 2-3 personnes par coopérative qui s’engagent à tester le fonctionnement de ces deux messageries pourrait permettre de faire un choix ?

Je commence sans doute le débat, mais est-ce que la fédération est solide et facile chez Rocket.chat ?
Avec Matrix, quel que soit mon compte, je peux contacter une autre personne ayant un compte sur un autre serveur. Je ne suis pas sûr qu’il soit aisé de contacter @clement.72 sur « son » rocket.chat à partir du Rocket.Chat de l’interfoodcoop. Ou alors je ne sais pas encore comment m’y prendre…

Du coup, cela me fait rebondir sur le fait qu’il nous faudra mettre en avant les points à « tester » si nous nous lançons dans cette expérimentation !

1 J'aime

Bonjour,

Nous sommes en pleine réflexion à la fourmilière sur le sujet forum et/ou messagerie ?. J’ai vu que l’elefan utilise Mattermost. Quelqu’un d’autre l’utilise - t - il ?

Bonjour @Pierre_S, Je l’ai déjà testé via des amis qui l’utilise dans leur coop (coop d’informaticiens). Le produit est bien et répond au besoin simple de « créer un espace de messagerie instantanée avec des salons, open source et libre ».
Cependant Mattermost n’offre malheureusement pas de mécanisme de fédération pour avoir des communications entre plusieurs serveurs différents (ce que Matrix offre « par design » et Rocket.chat essaye d’implémenter en ce moment). Un point qui pourrait être important dans la démarche d’interopérabilité/d’entraide entres les supermarchés coops.

C’est une très bon point, et je suis d’accord avec toi c’est une fonctionnalité qui manque actuellement sur Matrix. Cependant j’ai bon espoir que ça arrive dans quelques temps car techniquement c’est possible coté serveur (dans le projet Synapse qui est le backend), il « manque juste » l’implémentation coté interface utilisateur (dans le projet Element qui est le « frontend ») qui est en cours de discussion sur le banc des nouvelles fonctionnalités à faire. :crossed_fingers:

Bonjour,

Pour information, des guides & tutoriels pour favoriser les tests sur ces deux outils de messagerie sont à disposition !

Ce n’est qu’un début, cet espace de guides étant collaboratif, n’hésitez pas à y contribuer !

2 J'aimes

Bonjour, je découvre dicsourse (et je vous découvre) et je n’ai pas trouvé comment créer un sujet dans cette catégorie. Pour me présenter et surtout l’asso dont je fais partie, je laisse la main à Framasoft La dégooglisation de WebAssoc – Framablog

Pour une liste de ce que nous utilisons, c’est ici Notre route vers le libre - WebAssoc

On a eu (on a encore) une démarche très similaire à la votre. Et par ex nous nous sommes posés ces dernières semaines les mêmes questions que vous sur ma messagerie instantanée (nous sommes sur Slack). La même question, Rocket ou Element, en ayant mis de côté Mattermost et Zulip

Perso, je penchais pour Element (notamment pour ses versions NextCloud et Yunohost), mais on partirait plutôt vers Rocket (car la bascule depuis Slack est vraiment trop facile), mais j’ai qqes inquietudes par ex sur la limite des push !

Pour Matrix, c’est le côté Synpase qui m’arrête, comment avez-vous les choses de votre côté ? chacun son serveur ? une grappe ?

Pour un 1er échange, c’est déjà pas mal, je vous laisse réagir :blush:.
NB : On a aussi plein d’autres trucs en commun, la question du SSO notamment , a+ jean-luc

Bonjour Jean-Luc, bienvenue parmi nous !

Je découvre de mon coté votre association WebAssoc, qui a l’air très chouette et votre démarche d’un web solidaire et bénévole est très enthousiasmante :clap:.

En effet, depuis que Rocket.Chat a annoncé le passage payant des notifications pushs (lorsqu’un serveur utilise plus de 1000 notifications par mois) je me suis un peu méfié de la démarche. Même si je comprends tout à fait les coûts que cela peut engendrer (et qui sont incompressibles à cause de Google et Apple qui facturent les notifications push pour respectivement les mobiles Android et mobiles iOS).

Pour Matrix, dans Element (le logiciel client principal de Matrix) les notifications push sont gérés et financés par la société qui soutient le développement de https://element.io/ (New Vector Ltd, une entreprise britannique). Bien sûr, On n’est pas à l’abri d’un changement de décision de leur coté, cependant tout le code étant open-source et libre (notamment la “Push Gateway” Sygnal) il serait toujours possible de reprendre le contrôle là dessus (cela demanderait cependant un surcoût non négligeable pour l’installation d’un serveur Matrix)

Qu’est-ce qui t’arrête avec Synapse ? Synapse est une implémentation d’un « homeserver » matrix (écrite en language Python) et la plus avancée actuellement (car c’est l’implémentation principale soutenue par les développeurs de la communauté Matrix). À l’avenir je pense qu’il y en aura d’autres (notamment Conduit qui est une implémentation en language Rust qui semble prometteuse !).
De notre coté pour l’intercoop des supermarchés coopératifs, nous avons seulement un serveur synapse qui est accessible depuis l’interface de messagerie principale : https://element.interfoodcoop.net.

À l’avenir on espère que des supermarchés coopératifs feront le choix d’installer par eux-mêmes d’autres serveurs Matrix pour que interopérabilité et la fédération des serveurs puissent faire leur effet, c’est à dire : avoir des discussions entre des membres de plusieurs supermarchés coopératifs différents tout en gardant, pour chacune des coopérative, le contrôle sur son propre serveur (et donc ses données).

Concernant la fédération de Rocket.Chat le coté « expérimental » de la fonctionnalité (elle a été développé en 2019/2020) ne me rassure pas du tout en tant que administrateur système, vu le gros message d’alerte qui est écrit lorsque l’on va dans la page de configuration lié à la fédération (en tout cas visible sur la version de Novembre 2020).

De plus, la communauté construite autour de matrix.org est bien plus grosse concernant les fédérations de serveurs Matrix. Notamment grâce à l’arrivée de Mozilla fin 2019 qui a permi à Matrix de se répandre un peu plus vite. Et également la communauté de Matrix semble bien plus tournée vers le logiciel libre et la défense de la vie privée des utilisateurs (l’organisation des évenements “Open Tech Will Save Us” en est un exemple). À l’inverse RC a l’air très tourné vers la vente d’un produit vers des grosses entreprises (cf leur page d’acceuil)

En soit je ne pense pas que RC soit foncièrement mauvais (à la fois en terme d’éthique et de technique) mais je crois que l’on est arrivé à un point où les deux solutions sont relativement équivalentes en termes d’utilisations (sauf pour la fonctionnalité de « réponse dans le fil » mentionnée par @clement.72 qui est manquante, pour l’instant, sur Matrix), mais que Matrix a l’avantage de la fédération, le chiffrement et l’interopérabilité « built-in » depuis le départ.

Peux-tu expliquer un peu plus pourquoi la bascule de Slack → Rocket.Chat serait plus facile que la bascule de Slack → Matrix ?

Merci beaucoup pour tes apports à la discussion et à très vite :blush:

1 J'aime

C’est un vrai besoin des assos en ce moment d’avoir des avis sur ce qui peut être fait sans avoir recours au GAFA.
Et l’actualité nous donne raison entre ceux qui plantent (Google et Slack), ceux qui ferment (Periscope et GCloudPrint), ceux qui change leurs conditions (GPhotos et Whatsapp), on voit qu’on est dans la bonne direction :=). Et je suis sûr que j’en oublie, y’ a du job !

À WA, on fait encore des formations liées au GAFA parce qu’il y a une très forte demande, mais nous arrivons à insérer des formations comme celle-ci

Element
Pour les push, j’avais lu qqpart que le gros avantages d’Element (si j’ai tout compris), c’est que via l’appli Android, ça passe comme tu l’expliques, et pour l’appli qui est sur F-droid, c’est elle qui interroge ton serveur (demande de la batterie, mais tu es autonome). Tu confirmes ?

Sinon, pour moi, l’avantage de élément/matrix/synapse est la distinction entre client (element), protocole (matrix) et serveur (synapse) où finalement seul celui du milieu compte, les deux autres peuvent évoluer, changer et comme tu l’a signalé, il a des clients et des serveurs à venir.

Pour Synapse, le gros sujet est d’installer ton serveur et de le configurer. C’est facile de l’installer sur Yunohost :Synapse sur ynh, mais déjà la config du 1er user est coton (on est choisi un serveur privé) et après je ne vois même pas dans élément où on déclare , où on accepte les nouveaux ?

Dans votre cas, c’est un serveur privé de ce que j’ai vu là : https://element.interfoodcoop.net avec en fournisseur d’identité Discourse, c’est ça ? Je vais te proposer qqchose à la fin du message

Concernant l’utilisation, je te rejoins la différence n’est pas énorme et Element peut très vite rattraper son retard.

Pour l’import de Slack, il faut passer par là (à tout hasard, tu connais un autre moyen ?)

Rocket
Le sujet des push est un vrai sujet débattu sur leur forum (limite à 5000)

Pour RC et la fédération, clairement dans votre cas où c’est la cible, ce n’est pas la bonne option. Je suis prudent sur le fait que cela se développe.

Par contre, quand tu viens de Slack, l’import dans RC, c’est juste un fichier Slack à importer
Tu retrouves, tes utilisateurs, tes salons. La connexion à NC telle que présentée ici est sympa. C’est vraiment très proche de Slack à l’usage.

Mon avis
Perso, je pense que Matrix en a plus sous le pied. Je n’ai pas réussi à faire basculer chez nous. Mais de votre côté, vous partez de zéro, le choix de Matrix est plus cohérent

NB : Sur Open tech j’ai vu Angie, elle était intervenu pour nous avec Laurent WA DAY 2020 , y’avait aussi Genma pour NextCloud.

NB : Je te mets en PJ un 1er tableau où j’ai décrits nos usages et toutes les applis utilisées La bascule WA_libre.ods (13,1 Ko)

Ma demande :
Le 2eme tableau reprend notre architecture avec Rocket, et le 2eme onglet, si on avait choisi Element. J’aimerais quand même creuser cette solution (si la 1ere ne nous donne pas satisfaction). L’idée est notamment de voir si NextCloud pour être fournisseur ID pour Synapse (comme Discourse l’est pour vous) en s’appuyant là-dessus architecture et OIDC.ods (10,6 Ko)

Dis moi si vous seriez ok pour nous filer des billes ?

A bientôt Jean-Luc de WebAssoc

1 J'aime